Vso Adrénaline Titres, Urban Peace 4, Discours Pour Ma Maman, Je Suis Une Légende Monstre, Troglo Degusto, Rouen Ville Dangereuse, Gilbert Brisbois Femme, Coronavirus Brignais, Franck Un Si Grand Soleil, Mayenne Carte, Jour De L'année Aujourd'hui, Presse Du Jour France, Fait Divers Saint-priest Bel Air, Le Marché De Vienne 38 Est Il Maintenu, High Side Accident, Damdamdeo Chanson, Elle Avait Son Djo Signification, Hôtel Saint Julien Du Sault, La Passion Amoureuse En Littérature, Mettre Alertes Google Actualités, Coraly Lyon Fermeture Nocturne, Le Mariage En Afrique Pdf, Carte Paris Rues, Les Yeux De La Mama Reprise Aznavour, Reine Du Shopping Cette Semaine, Vitaa Couple, Musée Du Vin, Vaulx-en-velin Villeurbanne, Toi Et Moi Dans La Même Histoire, Les Cinq Dernières Minutes Le Coup De Pouce, Otro Rochefort, Nous De Modestie, Tous Les Mêmes Paroles, Muses Angers, Programme Arte Demain, Parole Vald Sch, Analyse Stromae Papaoutai, Appartement à Rénover Bron, The Bridge Saison 3 Télécharger, Les Grandes Gueules Rmc, Vorey Sur Arzon Camping, Avoir 17 Ans Film, Dyomedea-neolab Bron, Télécharger Michel Sardou, Inès Reg Kevin, Troyes Capitale De La Champagne, Romance Passionnelle, Questions Pour Un Champion Questions, Vivre à Jons, Karaoke Party Online Battle, Gnarls Barkley Mort, Hôtel Novotel Angers Centre, Vénissieux Centre-ville, Jean Lurçat Champagne, Le Mans Quartier Sensible, Donne-moi Ton Cœur Louane Damso, Salaire Memphis Depay, Bruno Mars That's What I Like, Crématorium Bordeaux Adresse, Scènes De Ménages Prime Streaming, " /> Vso Adrénaline Titres, Urban Peace 4, Discours Pour Ma Maman, Je Suis Une Légende Monstre, Troglo Degusto, Rouen Ville Dangereuse, Gilbert Brisbois Femme, Coronavirus Brignais, Franck Un Si Grand Soleil, Mayenne Carte, Jour De L'année Aujourd'hui, Presse Du Jour France, Fait Divers Saint-priest Bel Air, Le Marché De Vienne 38 Est Il Maintenu, High Side Accident, Damdamdeo Chanson, Elle Avait Son Djo Signification, Hôtel Saint Julien Du Sault, La Passion Amoureuse En Littérature, Mettre Alertes Google Actualités, Coraly Lyon Fermeture Nocturne, Le Mariage En Afrique Pdf, Carte Paris Rues, Les Yeux De La Mama Reprise Aznavour, Reine Du Shopping Cette Semaine, Vitaa Couple, Musée Du Vin, Vaulx-en-velin Villeurbanne, Toi Et Moi Dans La Même Histoire, Les Cinq Dernières Minutes Le Coup De Pouce, Otro Rochefort, Nous De Modestie, Tous Les Mêmes Paroles, Muses Angers, Programme Arte Demain, Parole Vald Sch, Analyse Stromae Papaoutai, Appartement à Rénover Bron, The Bridge Saison 3 Télécharger, Les Grandes Gueules Rmc, Vorey Sur Arzon Camping, Avoir 17 Ans Film, Dyomedea-neolab Bron, Télécharger Michel Sardou, Inès Reg Kevin, Troyes Capitale De La Champagne, Romance Passionnelle, Questions Pour Un Champion Questions, Vivre à Jons, Karaoke Party Online Battle, Gnarls Barkley Mort, Hôtel Novotel Angers Centre, Vénissieux Centre-ville, Jean Lurçat Champagne, Le Mans Quartier Sensible, Donne-moi Ton Cœur Louane Damso, Salaire Memphis Depay, Bruno Mars That's What I Like, Crématorium Bordeaux Adresse, Scènes De Ménages Prime Streaming, " />

mirage de la vie critique
De

27 octobre 2020
mirage de la vie critique

Il montre ainsi, qu’à défaut de générer un discours critique révolutionnaire, le genre mélodramatique, par la démarche cathartique et universelle qu’il suscite, permet au moins de poser les bonnes questions. Après des années à espérer percer le métier à travers des situations humiliantes, elle goûte finalement à la gloire pendant dix ans. Cette ouverture ne pourrait être qu’effet de style si elle n’annonçait déjà les « mirages de la vie » auxquels les personnages se trouvent confrontés rapidement, ces mirages qui font qu’une petite fille à la peau blanche peut avoir du sang noir qui coule dans ses veines. Mais contrairement au Secret magnifique où la surabondance de rebondissements manquait cruellement de crédibilité, Sirk les utilise ici de manière ironique. La vanité oui, elles sont toutes vaniteuses. Politique de cookies | Une chose est sûre en tout cas : Mirage de la vie est un film lacrymal. Dès la première scène, tous les scénarios sont alors possibles. Il s’amuse ainsi à détourner les scènes attendues, comme le premier baiser entre Lora et Steve Archer. Découvrez les 3 critiques de journaux et des revues spécialisées pour le film Mirage de la vie réalisé par Douglas Sirk avec Lana Turner, John Gavin, Sandra Dee, Susan Kohner. On peut dire, en somme, que la notion « d’imitation » est présente dès les fondements de l’œuvre. ), à l'image de la dernière séquence, forte en émotion. Mirage de la vie (1959) a été chroniqué par Antoine dans le cadre de la rubrique Réflexions Poétiques.. La ressortie par Ciné Sorbonne de deux titres, et pas des moindres, de l’œuvre américaine de Hans Detlef Sierck, plus connu sous le nom de Douglas Sirk, est l’occasion de se replonger dans l’âge d’or du mélodrame hollywoodien des années 1950. Les acteurs sont très bon. "Mirage de la vie" est un hymne à la paix, fort bien mis en scène et interprété (Turner et Moore en tête. Une fois rassasiée, elle désenchante devant l’artificialité du show business et en mesure les conséquences sur sa vie amoureuse et sur sa relation avec sa fille. Ex. 25 abonnés Alors que le conflit entre cette mère et sa fille semble irrémédiable, une acceptation est finalement possible dans une scène absolument déchirante – la plus belle du film – où Annie se fait passer pour la servante de Sarah Jane; quant aux larmes qui se joignent à leur étreinte, elles précèdent une séparation quasi définitive, avant des retrouvailles mortifères lors d'une conclusion grandiose et élégiaque. Certains pourront reprocher un trop plein de mélodrame, pourtant, la force du film réside en ce message que le réalisateur véhicule. D'accord, à la fin les deux femmes se retrouvent face à un échec avec leurs enfants, mais le modèle chrétien d'Annie est quand même très nettement valorisé, avec des discours assez pesants sur le jugement dernier et autres valeurs religieuses. 1470 abonnés Retrouvez les 63 critiques et avis pour le film Mirage de la vie, réalisé par Douglas Sirk avec Lana Turner, John Gavin, Sandra Dee. Sirk nous sert là de bons gros clichés : la femme blanche et riche, ambitieuse, aveuglée par son désir de gloire face à la femme noire, pauvre, tournée entièrement vers son prochain, qui a su comprendre les autres même si elle a échoué avec sa fille. Que racontera Mirage de la vie. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus. Un vrai et bon mélo, interprété avec une formidable intensité par l'ensemble du casting...Coté mise en scène, Douglas Sirk s'impose définitivement comme le grand réalisateur du mélodrame hollywoodien ! Lire ses 10 361 critiques, Suivre son activité Sandra Dee est égale à elle-même (à noter que c’est Françoise Dorléac qui la double dans la version française). Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Les personnages y pleurent beaucoup, les spectateurs aussi. De l'autre, nous avons la famille noire, couleur à l'époque méprisée par les américains, dont la mère de couleur (Juanita Moore) cherche à élever sa fille métisse dans l'indiférence des réflexions sociales de l'époque. Véritable succès commercial pour les studios Universal, Mirage de la vie (Imitation of Life en VO), est le remake d’un film de John M. Stahl tourné dans les années 1930, lui-même l’adaptation d’un roman de Fannie Hurst. Cette séquence révélatrice illustre l'innocence d'un enfant à ne pas se lier avec une personne en fonction de sa couleur de peau; le monde des adultes, au contraire, en est l'opposition complète. Il use du surcadrage pour souligner la théâtralité de son histoire ou fait encore appel à la symbolique des éléments (comme la neige) pour accentuer le tragique de certaines scènes. ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). Lire ses 689 critiques, Suivre son activité La parabole du rêve américain est un mirage. En effet, cette réconciliation est doublement théâtralisée par le biais de la cérémonie funèbre et par une mise en scène qui multiplie les plongées et les plans surcadrés derrière des fenêtres. Mais on s’en doute, les personnes sont trop stéréotypés, les situations trop attendues pour que l’ensemble ne soit pas remis en question. Un bon film des années 1950 sur une actrice de théâtre qui devient une célébrité. C’est en tout cas ce que laisse entendre Sirk dès la première scène, où l’on voit Lana Turner au-dessus d’une rambarde faisant la promotion du carnaval de Coney Island. Lire ses 637 critiques, Suivre son activité MIRAGE DE LA VIE (Critique) Par Fabrice Sayag le octobre 5, 2016 • (Poster un commentaire) SYNOPSIS: Sur la plage de Coney Island, près de New York, Lora Meredith, une jeune mère célibataire aspirant à … Ainsi glamourisée, l’histoire rend du coup peut-être moins brutale toute la critique sur la ségrégation. En effet, les deux amoureux sont constamment perturbés par des personnages périphériques qui retardent le baiser jusqu’à ce qu’un coup de téléphone mette définitivement un terme au rapprochement. les deux ? Dans la dernière minute du film, on devine que c’est la mort et non l’amour de sa mère qui réussira à apaiser son obsession et stopper sa descente aux enfers. Nous invitant dans un monde jusque-là étranger (les Noirs sont absents du reste du film), Sirk sort l’attirail lourd, du chœur de gospel en passant à la crise d’hystérie de Sarah Jane qui se repend sur le cercueil de sa mère. Lora et Annie passent toutes les deux à côté de leur enfant ; Lora et sa fille sont amoureuses du même homme ; lorsqu’elle devient danseuse de cabaret, Sarah Jane apparaît comme une version pervertie de Lora et cherche, comme elle, la reconnaissance qui lui donnera un semblant de normalité. Sirk s’éloigne légèrement de la trame originale en la plaçant dans le milieu du théâtre. Dans la dernière partie, elle finit par voler complètement la vedette à Lora par un mouvement crescendo qui atteint son paroxysme dans la séquence de l’enterrement. Dès la première scène sur la plage de Coney Island, les principaux protagonistes du drame sont présentés. L'inadéquation entre les deux femmes est totale quand Annie poursuit Sarah Jane, désormais majeure, après qu'elle a quitté le foyer pour danser dans des cabarets en cachant la couleur de peau de sa mère. Marie-Antoinette de série B, elle se désincarne d’elle-même de par son obsession à vouloir jouer sa vie. Ou encore lorsque le petit ami de Sarah Jane lui demande la vérité sur ses origines et que le visage apeuré de la jeune femme se reflète dans la vitrine d’un magasin. Film flamboyant, d'une densité narrative impressionnante, "Mirage de la vie" nous touche intensément par sa compréhension intime de la frontière entre l'amour et la haine à travers le nécessaire passage de la protection à l'indépendance. Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, De Plus symboliquement, cette boulimie de retournements de situations vient aussi mettre en branle le contrôle « artificiel » que les personnages veulent avoir sur la scène de leur comédie humaine. Pourtant, une grande amitié va naître entre ces deux femmes et leurs deux filles. Le générique, lui, donne tout de suite la couleur. Dans ce numéro qui détourne les séquences chantées qui fleurissent dans le cinéma hollywoodien non musical (on pense par exemple à Gilda), le regard du spectateur est sans cesse happé par ces masques de la commedia dell’arte qui tapissent les murs et qui font diaboliquement écho aux rires gras des hommes au premier plan. Annie est clairement dans une démarche de résignation, allant jusqu’à accepter le mensonge de sa fille et à renoncer à son statut de mère. Critique : En 1958, Douglas Sirk entame la réalisation d’un remake du mélodrame de John M. Stahl intitulé Images de la vie (1934). Ce sont ces plans filmés en contre-plongée voire même ces inserts étranges sur des jambes ou des pieds. La mise en scène, aussi, rajoute une couche de glaçage. Et pourtant, et c'est là toute sa grandeur, "Mirage de la vie" ressemble plus à un hologramme où les couches d'images se superposent de manière magique pour créer une unité complexe et sans cesse fuyante. Lora Meredith, incarnée par l'éblouissante Lana Turner, vit une existence bourgeoise avec sa petite fille Susie. 68 abonnés Après niveau histoire quelques passages sont un poil lent. / No Room for the Groom. Publicité | Pour l'époque de sa sortie (1959), "Mirage de la vie" apparaît comme un film aux idées visionnaires. Un grand classique du mélodrame qui dénonce les artifices du bonheur et le racisme, au final bouleversant. Énervant parce qu'il essaie de nous faire passer, avec une subtilité très discutable, une morale hyper christiano-centrée. Le film est d'époque certes, il date. Cette scène, merveille d’émotion et de maîtrise stylistique, est sans conteste le morceau de bravoure du film (voire de l’ensemble de l’œuvre du cinéaste). Plus d’une fois, la caméra nous oblige à être terre à terre et à prendre littéralement une position à même le sol. 5, 6 même 100 étoiles pour ce chef d'œuvre absolu. Et pourtant, il serait hâtif d'aller s'imaginer que je n'ai pas aimé. Revue de presse | Gavin est un peu effacé dans cette histoire. Juanita Moore nous ferait verser des larmes d’émotion à chacune de ses apparitions, par sa bonhommie et sa lucidité. 217 abonnés Une très belle fresque qui aborde de nombreux sujets. Sorti en 2018 en Espagne, Mirage (Durante la tormenta) vient d’arriver sur Netflix. Une jeune femme, voulant devenir actrice et vivant seule avec sa fille de 5 ans prend sous son aile une femme noire, veuve elle aussi et mère d’une fillette du même âge, blanche de peau. Le parcours de Lora est bien différent. Et ce n’est peut-être pas un hasard si le titre du film sonne comme un clin d’œil testamentaire pour celui qui a fondé toute son esthétique sur l’artifice et la théâtralité. Follow @aVoiraLire Réalisateur: Douglas Sirk Mirage de la vie est le dernier film de Douglas Sirk. Lire ses 436 critiques, Suivre son activité Cette idée de carnavalesque se retrouve, un peu plus tard, dans le cabaret où danse Sarah Jane. 44 abonnés En fait où est ce que Sirk veut aller ? Véritable succès commercial pour les studios Universal, Mirage de la vie (Imitation of Life en VO), est le remake d’un film de John M. Stahl tourné dans les années 1930, lui-même l’adaptation d’un roman de Fannie Hurst. Les comédiennes s’y donnent avec générosité bien que le jeu de Juanita Moore soit particulièrement juste et touchant, autant dans la douce amitié maternelle qu’elle développe avec Lora et Suzie que dans sa douloureuse impuissance à raisonner sa fille. On peut ainsi voir l'obstination d'Annie comme la preuve de son amour inconditionnel mais aussi comme l'incompréhension d'une honte pourtant légitime au regard du contexte social. Mais il reste correct quand aux chances des nouvelles venues à New York et certes aussi la destiné d'une femme afro américaine. L'ambivalence autour de Lora, entre l'accomplissement d'un rêve (la réussite professionnelle et la gloire médiatique) et son revers (délaisser ses proches), vaut pour chaque personnage, tiraillé entre la dévotion et l'amour-propre. Données Personnelles | 109 abonnés Contrairement à Fassbinder dans Tous les autres s’appellent Ali, Sirk n’est donc ni dans la recherche de remèdes, ni dans la proposition d’une utopie sociale pour combattre ce racisme. Comme toujours chez Sirk, le vernis est glacé. Mésestimé à son époque (comme un peu tous les réalisateurs de « genre » tel Hitchcock), Sirk s’est imposé aujourd’hui comme le maître du mélodrame, grâce notamment aux relectures qu’en ont faites Fassbinder, Almodovar ou Haynes. CGU | L’histoire d’une jeune fille qui renie ses origines (Sarah Jane) ou d’une adolescente amoureuse de l’amant de sa mère (Susie) ? Revue de presse | Un puissant mélodrame flamboyant,très représentatif des conventions américaines des années 50.Douglas Sirk était un maître dans son genre,et son importance a été fortement réevaluée dernièrement.Pour son dernier film hollywoodien en 1959,Sirk nous offre avec "Mirage de la vie" une tragédie digne de nous laisser les yeux mouillés au clapet de fin.Tout en Technicolor,en décors opulents et mouvements de caméra soyeux;l'élégance n'est là que pour mieux appuyer le vernis craquelé de cette famille de femmes.Une aspirante actrice(Lana Turner,magnétique)et sa fille recueillent une modeste noire et sa fille.De cette famille recomposée naît une solidarité apparente,un "mirage"justement,qui ne peut cacher les drames que vivent chacune d'entre elles.Ainsi,Mary Jane,métissée,refoule ses origines noires pour s'intégrer dans une société raciste.Subtile réflexion sur le problème des races et l'intolérance.Sa mère Annie,s'épuise à la retrouver,jusqu'à en tomber fatalement malade.L'amour maternel au-delà de tout.Lora,devenu une grande star,est une mère absente pour sa fille,qui tombe amoureuse d'un homme trop âgé pour elle et prétendant de sa mère...Tout les éléments du soap sont réunis.Si le trait de "Mirage de la vie" est parfois forcé,il dégage une solide émotion,prouvant que la frontière entre le bonheur et le pire reste parfois très mince. Voilà un film bien énervant. Afin de personnaliser l’intrigue, Sirk choisit de transposer l’histoire dans le monde du spectacle et notamment celui du … Est-ce qu'il tire sur toute la société américaine ? 22 abonnés Paradoxalement, en effet, Lora est le personnage qui suscite le moins d’empathie. Une grande beauté et une réflexion toujours très pertinente sur le racisme. En pleine maîtrise de son esthétique, Sirk nous offre une nouvelle fois une lumière très travaillée, à la limite de l’expressionnisme. Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe, Avec Le film est bâti autour de deux situations dramatiques fortes qui prennent la forme de quêtes existentielles profondément déchirantes. Un quart de siècle plus tard, en 1958 (le film est sorti l'annèe suivante), le cinèma nous offre un grand moment d'èmotion et une passion pour cet immense chef d'oeuvre de Sirk comme on n'aurait jamais osè l'imaginer puisque ce mèlodrame est un concentrè de rêve, le genre le plus flamboyant qui soit. Très beau, magnifique, somptueux. Quant à Susan Kohner, avec ses faux airs de Natalie Wood, elle parvient à donner toute la force émotionnelle et la complexité de son personnage de jeune fille tiraillée par ses origines. Le dernier film de Douglas Sirk à Hollywood aborde des sujets costauds. Du grand mélodrame américain. Mais toute la perversité de Sirk est de décaler ces émotions primitives sur les personnages périphériques à celui incarné par Lana Turner. Données Personnelles | La romance entre une actrice ratée et un photographe (Steve Archer) ? Lora Meredith souhaite devenir une actrice, mais la rencontre d'un imprésario sans scrupule va dessiner sa carrière tel le destin d'une starlette. Gagarine, The Nest, Falling, Suivre son activité : Accueil. Lire ses 3 414 critiques, Suivre son activité Le temps file à toute allure dans une perpétuelle binarité entre des moments de fluidité ((l’exemple le plus flagrant est cette ellipse temporelle de plus de dix ans correspondant aux succès de Lora) et des instants de crise qui viennent tout remettre en question et relancer le drame. La grande différence réside dans une critique allégorique des États-Unis, notamment sur la question raciale et hiérarchique de la condition humaine, de l'amitié contre l'illusion du rêve américain. Qui n'a pas versè une larme dans ce film dèchirant de Douglas Sirk ? Grand classique du cinéma hollywoodien de la fin des années cinquante, Imitation of life incarne la grandeur du cinéma américain, à la fois par son côté populaire et son intelligence remarquable qui font de Mirage de la vie la plus belle oeuvre de Douglas Sirk. Publicité | Le mirage de la vie - La critique. Le film peut faire meringue pourtant les barrières qu'il essaie de renverser pendant 2h semblent à terre, si ce n'est qu'à la fin du film, tout dans la société semble être redevenu blanc. Que penser d'un tel film, on sort tout embrouillé après les relectures de Christophe Honoré et autres critiques qui donnent leurs avis dans le dvd collector. Sarah Jane, la fille d’Annie Johnson, refusera son statut d'enfant mise au monde par une mère noire. Un jour, sur la plage, elle fait la rencontre d'une femme de couleur noire, au nom d’Annie Johnson, où leurs filles se prennent à jouer par hasard ensemble. De tout le film, ce qui m'a vraiment marqué et ce que je retiens, c'est l'immense solitude des êtres. La chanson perd toute son allégresse et ne fait que renforcer la déchéance dans laquelle plonge peu à peu la fille d’Annie.

Vso Adrénaline Titres, Urban Peace 4, Discours Pour Ma Maman, Je Suis Une Légende Monstre, Troglo Degusto, Rouen Ville Dangereuse, Gilbert Brisbois Femme, Coronavirus Brignais, Franck Un Si Grand Soleil, Mayenne Carte, Jour De L'année Aujourd'hui, Presse Du Jour France, Fait Divers Saint-priest Bel Air, Le Marché De Vienne 38 Est Il Maintenu, High Side Accident, Damdamdeo Chanson, Elle Avait Son Djo Signification, Hôtel Saint Julien Du Sault, La Passion Amoureuse En Littérature, Mettre Alertes Google Actualités, Coraly Lyon Fermeture Nocturne, Le Mariage En Afrique Pdf, Carte Paris Rues, Les Yeux De La Mama Reprise Aznavour, Reine Du Shopping Cette Semaine, Vitaa Couple, Musée Du Vin, Vaulx-en-velin Villeurbanne, Toi Et Moi Dans La Même Histoire, Les Cinq Dernières Minutes Le Coup De Pouce, Otro Rochefort, Nous De Modestie, Tous Les Mêmes Paroles, Muses Angers, Programme Arte Demain, Parole Vald Sch, Analyse Stromae Papaoutai, Appartement à Rénover Bron, The Bridge Saison 3 Télécharger, Les Grandes Gueules Rmc, Vorey Sur Arzon Camping, Avoir 17 Ans Film, Dyomedea-neolab Bron, Télécharger Michel Sardou, Inès Reg Kevin, Troyes Capitale De La Champagne, Romance Passionnelle, Questions Pour Un Champion Questions, Vivre à Jons, Karaoke Party Online Battle, Gnarls Barkley Mort, Hôtel Novotel Angers Centre, Vénissieux Centre-ville, Jean Lurçat Champagne, Le Mans Quartier Sensible, Donne-moi Ton Cœur Louane Damso, Salaire Memphis Depay, Bruno Mars That's What I Like, Crématorium Bordeaux Adresse, Scènes De Ménages Prime Streaming,

Plus d'informations Avec la newsletter

Ils soutiennent le festival Nos sponsors